Aggrandir Réduire Reinitialiser
Actualités
Dix astuces pour améliorer le taux de réponses de votre enquête en ligne
Chacun de nous s'est retrouvé un jour de l'autre côté… à la place du sondé. Il ne s'agit pas de l'oublier lorsque, à votre tour, vous décidez de lancer une enquête en ligne. Voici dix petites astuces qui vous permettront d'augmenter sensiblement votre taux de réponses. Soignez votre email d'invitation, usez de finesse pour séduire votre échantillon… et le succès sera au rendez-vous.

1 / Visez juste, voyez large

Même si votre base de données est déjà riche, il peut être judicieux, parfois, de déposer le lien de votre questionnaire sur des forums spécialisés. Imaginez un magasin d'articles de sport qui désirerait lancer sur le net de nouveaux produits... des ustensiles de pêche par exemple. Ce magasin va logiquement commencer par utiliser sa base de données pour obtenir l'opinion de ses clients actuels... Puis ensuite ? Ne serait-il pas pertinent de déposer le questionnaire sur les forums où les pêcheurs viennent échanger leurs expériences ?...
Profitez pleinement des possibilités offertes par l'enquête électronique. A l'heure de l'analyse, il vous sera possible de différencier les réponses selon leurs origines. A partir du moment où le tri est facile, autant recueillir un maximum d'opinions.
De plus, n'oubliez jamais qu'une enquête en ligne est un acte de communication... Même si cela n'est pas forcément clair pour le sondé, vous, soyez en convaincu !

2 / Un email d'invitation personnalisé séduira l'interviewé

Il est possible, lors du chargement de la base de données dans l'outil, de télécharger des variables en même temps que les adresses email. Ces variables vont permettre d'une part de personnaliser le questionnaire et les emails de contact et d'autre part d'améliorer l'analyse finale.
Utilisez ces variables dans la création de votre email d'invitation. Nul doute que le destinataire sera beaucoup plus attentif à un email commençant par « Cher monsieur Dupont » que par « Cher client »... En pratique, ce petit détail peut augmenter le taux de réponses de plus de 5%...

3 / Un email d'invitation court et simple

Evitez tout blabla inutile qui pourrait rapidement décourager votre sondé. Mettez vous à sa place... Dans cet email, un lien est inséré, le destinataire doit cliquer dessus, c'est votre seul objectif.
Vous lui devez cependant quelques explications. Ainsi, dans un premier temps, présentez clairement mais d'une manière concise l'objectif de l'enquête. Quel est son intérêt à y répondre ?
Ensuite, indiquez le plus précisément possible la durée nécessaire pour aller au bout du questionnaire. Ne trichez pas, une fenêtre se ferme vite, les internautes ont le clic facile... L'interviewé sera plus à même de prendre son temps pour répondre correctement aux différentes questions si il sait ce qu'il en est.
Enfin, rassurez le sondé sur l'utilisation qui sera faite de ses coordonnées personnelles. Le spam, à juste titre, est plutôt ennuyeux. Sera-t-il dérangé par la suite s'il répond à votre enquête ? Par vous ? Par d'autres ?

4 / Une première page aérée, commencez doucement

N'effrayez pas votre interviewé, évitez de lui présenter des lignes et des lignes d'instructions. Celui-ci a cliqué sur le lien, est prêt à démarrer, laissez-le se mettre tranquillement en condition...
Et soyons clairs, plus de 50% des individus interrogés ne liront pas cette page d'instructions.

5 / Que deviendront les réponses aux questions ?

Il est psychologiquement important, pour une personne interrogée, de savoir comment seront utilisées ses réponses. Indiquez-le sur cette page. Cette enquête est-elle anonyme ? Qui aura accès aux résultats de chacun des questionnaires ?... Votre sondé doit être en confiance. Imaginez une enquête réalisée dans le but de mesurer le climat social au sein d'une entreprise. Il y a de fortes chances que les résultats soient très incomplets si les employés n'ont pas un éclairage clair sur cette question.

6 / Pas de réponse la première fois... Relancez

Il est parfois bon de faire une ou deux relances. Ces opérations augmenteront sensiblement votre taux de réponses. Une fois de plus, mettez vous à la place de la personne qui recevra votre email ; il n'est pas rare de mettre de côté des emails pour y revenir plus tard... puis de les oublier. Un petit rappel pourra facilement en remotiver certains.

7 / Et si un cadeau récompensait le temps « perdu » à vous apporter des réponses ?

Les études ont montré que la promesse d'un lot, d'une réduction ou d'un tirage au sort augmentait d'une manière significative le taux de réponses. Vous pouvez même imaginer de récompenser les personnes qui transmettront votre questionnaire à des amis / collègues. Tout dépend de votre cible et de l'objectif de votre enquête...

8 / Pourquoi pas un don ?

Certaines personnes aiment donner leur opinion. Elles ont le sentiment d'être écoutées, respectées. Donnez à vos sondés la possibilité de choisir entre recevoir un lot ou faire un don directement par votre intermédiaire... Et bien sûr, précisez-le dans votre mail d'invitation. Ces personnes répondront d'autant plus facilement à votre questionnaire, elles auront ainsi l'impression de faire « une bonne action ».

9 / Un questionnaire illustré, clair et bien organisé

Votre questionnaire doit être visuellement agréable, aéré. De même, insérer des illustrations peut le rendre plus convivial. Pas trop tout de même afin de ne pas distraire votre sondé...

10 / Mettre à disposition les résultats

Les personnes qui vont répondre à votre questionnaire apprécieront de savoir quand, où et comment consulter les résultats de l'enquête. Ils seront plus enclins à répondre si toutes ces informations leurs sont clairement indiquées.
03/07/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Votre prénom & nom*


Email*


Titre*


Commentaire*


Vérification anti-spam *
* champs obligatoires

 
© Thamous - Réalisation et hébergement Aphania.
Crédit photos : sxc.hu - xhtml 1.0